KWON Kyoung-Joo, « Ombre blanche »

Du 5 octobre au 2 novembre, exposition de peinture et dessin
dans le cadre de la série « Regard sur les artistes coréens prometteurs ».

De belles fleurs foisonnantes, un lit vide, une chambre sombre, un paysage déserté et lointain… Ce sont des sujets de prédilection de Kwon Kyoung-Joo dans ses peintures et dessins. Comme déclencheurs de pensée et de raisonnement artistique, ou plutôt de déraisonnement, ils lui servent de guide, d’outil de visualisation de ses recherches picturales.

Au croisement entre le conscient et l’inconscient, le présent et l’absent, le réel et le rêve ou fantasme, Kwon Kyoung-Joo désire trouver quelque chose au-delà du tangible et de l’imaginaire ; un moment ou un lieu à l’état pur d’après l’expression de l’artiste.

Sous une branche en fleur démesurée ou auprès d’un tas de pétales de fleur, une petite fille s’abrite, épuisée mais rassurée, elle semble s’abandonner au sommeil.

Le travail de Kwon Kyoung-Joo, avec des objets symboliques soigneusement disposés, devient presque thérapeutique. Car elle y trouve une sorte de refuge dans lequel ses peurs et ses angoisses se dissipent.

« L’ombre est quelque chose de primitif, d’inadapté et de malencontreux, mais non d’absolument mauvais. », disait Jung. Le titre de l’exposition « Ombre blanche » correspond à une mise en lumière de cette part d’ombre qui est en nous-mêmes; de ce quelque chose se trouvant dans l’entre-deux, susceptible de basculer d’un côté ou de l’autre. Ayant recours à ce qui lui revient de manière obsessionnelle – scènes de vie, paysages, objets ou personnages -, Kwon Kyoung-Joo tente d’établir un lien entre la réalité et un monde dont elle soupçonne l’existence. Serait-ce un monde surgi de son inconscient ou le mystère d’une vie antérieure ?

Née en 1984 à Séoul, l’artiste vit et travaille actuellement en France. Après des études à l’université féminine Sungshin de Séoul, elle a terminé ses études à Paris, en 2010, par l’obtention du DNSAP à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts.

Ambassade de Coréen
CENTRE CULTUREL
2, avenue d’Iéna 75116 Paris
Tel : 01 47 20 84 15 / 01 47 20 83 86
Fax : 01 47 23 58 97

Accès
Métro : Iéna (ligne 9), Trocadéro (ligne 6)
Bus : 82, 63, 32, 72

Ce contenu a été publié dans Arts, Bons plans. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.