Situation en péninsule Coréenne & Voyages organisés par Racines coréennes

Quelques précisions sur la situation actuelle en péninsule coréenne.

Notre partenaire Corée voyage a apporté une ‘réponse’ à certains questionnements et/ou  certaines inquiétudes.

Sur Facebook, le 10 avril 2013, Pierre de l’agence Corée Voyage a écrit :

RAPPEL / CORÉE DU NORD
Rappelons certaines choses (que les médias français se gardent de dire ou parce qu’ils ne font tout simplement pas leur travail):

-Nous n’estimons pas, en accord avec les autorités compétentes, que la situation mette en danger nos voyageurs.
Nous suivons avec attention les recommandations des autorités sur place et vous tiendrons au courant en cas de changement de situation.
Voir Ambassade de France en Corée (http://www.ambafrance-kr.org/) Pas de mention particulière sur leur site.
Voir Ambassade US en Corée (http://seoul.usembassy.gov/) Pas de mention particulière sur leur site.
L’ambassade américaine n’a pas émis de recommandation particulière pour ses citoyens et n’a pas changé son niveau d’alerte sécurité http://seoul.usembassy.gov/acs_message04april2013.html
Nous estimons qu’ils sont les mieux a même de juger de la situation et que seules des notifications de leur part nous feront changer de position concernant nos conclusions sur le niveau de risque que peut poser la Corée du Nord.

-La Corée du Nord va vraisemblablement procéder a un nouvel essai nucléaire ainsi qu’un essai de missile balistique dans la semaine.
EN AUCUN CAS cela signifie la fin du Monde! Il s’agit de démonstrations de force visant asseoir la position de la Corée du Nord face a de possibles négociations avec le reste du Monde.
EN AUCUN CAS il s’agit de « casus belli » déclaration de guerre ou acte de guerre. Pyongyang a déjà procédé a de multiples reprises a ce type d’essais (avec plus ou moins de succès).
Cela ne remet pas en cause la sécurité des voyageurs ou des Sud-coréens.

-L’image renvoyée par la presse française et occidentale est particulièrement alarmiste. Non sur le fait qu’elle parle de manière déformée et totalement erronée de la crise, mais surtout parce qu’elle véhicule des a-priori dangereux car complétement faux et menant a pousser l’opinion public au bord de l’affolement, pour au final pas grand chose.
Cette hystérie collective, très franco-française a dire vrai, est ressentie dans d’autres pays et en particulier en Corée, comme une manière de cacher les problèmes politiques en France.
Si le risque zéro n’existe pas, et que les tensions sont bien la, l’image proposée par les médias français est totalement infondée et ne semble pas justifiée sur le plan journalistique (le correspondant du Monde est a Tokyo… c’est tout dire).
Nous vous invitons donc FORTEMENT a prendre de manière distante les informations divulguées par la presse française. Elle est juste mais seulement parcellaire et très imprécise.

-La Corée du Nord est un voisin turbulent. Mais ce n’est pas la première fois qu’ils font autant de bruit.
Mais il n’y a pas de raisons de s’inquiéter des fanfaronnades de notre bruyant voisin nordiste. Nous n’avons pas l’intention d’annuler et à ce jour, le séjour est toujours prévu.
Je me doute que vous êtes toutes et tous inquiets suite au battage médiatique fait en Europe et aux États-Unis.

Avant de vous donner quelques explications, voici déjà des articles (en français et en anglais) sur la situation réelle (pas celle que l’on voit dans les médias occidentaux):
http://www.lemonde.fr/international/article/2013/04/01/a-seoul-les-gens-sont-comme-immunises-contre-les-provocations-verbales-de-pyongyang_3151272_3210.html
http://blogs.wsj.com/korearealtime/2013/04/04/signs-of-north-korea-easing-off-war-message-at-home/?mod=WSJBlog&utm_source=twitterfeed&utm_medium=facebook

Pour le deuxième article, si vous ne comprenez pas très bien, voici un résumé:
Signe de détente? D’après WSJ Korea Real Time, la cessation de la position belliqueuse de Pyongyang devrait cesser rapidement.

Plusieurs signes viennent étayer cette hypothèse:
-1/ Renvoi des soldats nord-coréens dans leurs baraquements.
-2/ Réouverture des marchés sur la frontière sino-coréenne.
-3/ Les ordres du jour du Parti des Travailleurs est revenu aux affaires courantes et économiques.
-4/ Plusieurs sources affirment le retour a une position « normale » des organes du Parti des Travailleurs nord-coréens.

La façade reste agressive mais le fond semble se détendre.

Ici, les Sud-coréens se fichent éperdument des agitations du Nord, car ils savent que le Nord cherche a négocier en position de force.
Comme ils le font toujours. Et que cela ne débouchera sur rien ou pas grand chose.

Encore des fanfreluches donc et pour plusieurs raisons (qu’on va résumer):
-Le dernier essai nucléaire nord-coréen a donne un avantage au pouvoir de KIM Jong-eun et il se sert des pressions internationales pour renforcer son contrôle en interne du pouvoir dont il a hérite récemment et sur lequel il doit encore s’imposer complétement.

-Les États-Unis sont en passent de se retirer d’Afghanistan (début du plan de retrait). Afin de conserver un ennemi présent, la Corée du Nord a besoin de rappeler a tout le Monde qu’elle est la (le syndrome de l’enfant unique).

-C’est le début du printemps, et les forces armées des deux cotes se retrouvent, comme tous les ans, dans des exercices de face a face. Le printemps en terme militaire, est le retour aux possibles offensives des beaux jours (on ne mene jamais de campagne d’hiver).

-Le pouvoir nord-coréen a besoin de raffermir ses rangs pour faire face aux problèmes, notamment de ravitaillement, de la population comme de l’Armée (le rude hiver a entame les réserves de carburant et de nourriture, et les récoltes ne sont pas prés d’être faites). En montant la communauté internationale contre la Corée du Nord, a coups de provocation, KIM Jong-eun isole les possibilités de discussion des pays occidentaux avec des dissidents, empêche les Nord-coréens d’avoir des contacts trop importants a l’extérieur, monte la population contre l’ennemi extérieur (« Tous contre nous ») et appelle a un raffermissement post électoral, afin de pouvoir négocier en position de force face a la nouvelle présidente sud-coréenne.

En clair, il n’y a, a ce jour, pas de risque (en tous cas, pas plus qu’avant) de voir les tensions dégénérer. Les Sud-coréens sont inquiets sans se faire de frayeurs. Ils savent que la montagne accouchera d’une souris, comme d’habitude.
Quand vous arriverez ici vous verrez que tout le monde… s’en fout. D’ailleurs, l’optimisme a repris et les Coréens (du Sud évidemment) ont recommence a consomme (selon la Bank of Korea) comme il y a 2 ans.
Quand a rabâcher les mêmes choses, exceptée la TV nord-coréenne, et les médias étrangers, personne ne s’en préoccupe.
Pour avoir travaille avec l’Armée Sud-coréenne pendant 3 ans, j’ai d’excellents contacts avec mes anciens élèves (officiers), qui ne s’inquiètent pas outre mesure.
D’ailleurs, les Généraux US et Sud-coréens ont ete pris la semaine dernière a faire du golf ensemble pendant que l’exercice annuel Foal Eagle se déroulait… C’est tout dire!
http://www.koreatimes.co.kr/www/news/nation/2010/05/113_45471.html
(Les militaires américains ne sont pas mentionnes dans l’article mais ils sont apparus a la TV coréenne KBS).

En terme de risque, l’Afghanistan, l’Iran, le Mali, le Nigeria, le Venezuela, la Syrie et le Yemen posent des problèmes sécuritaires bien plus importants pour la communauté internationale.

Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas a nous contacter.

Et avant de crier a la fin du Monde, vérifiez vos sources. Ce n’est pas parce que ca passe a TF1 et le Monde en fait des pages pleines, que c’est vrai…malheureusement.

Pierre FRAINEAU

Source : https://www.facebook.com/agencecoreevoyage/posts/444692732279707


http://www.coreevoyage.com/
https://www.facebook.com/agencecoreevoyage
contact (AT) coreevoyage.com

Ce contenu a été publié dans Voyages en Corée. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.