Mission de l’Adoption internationale

La Mission de l’adoption internationale, autorité centrale française coordination interministérielle de la politique de l’adoption, est un service du ministère des affaires étrangères et européennes.

La composition du service de l’adoption internationale
Ce service est composé d’une vingtaine de personnes et dirigé par M. Thierry Frayssé, Ambassadeur chargé de l’Adoption internationale.

La mission de l’adoption internationale
Elle assure le respect des engagements internationaux et des principes auxquels la France a souscrits dans le cadre de la convention des Nations Unies sur les droits de l’enfant de 1989 et de la convention de La Haye de 1993 sur la protection des enfants et la coopération internationale en matière d’adoption (CLH) et exerce des fonctions de pilotage stratégique, de régulation et de contrôle, de veille et d’expertise juridique.

Ainsi, elle assure :
– Le suivi des relations d’Etat à Etat, ou d’autorité centrale à autorité centrale, avec les pays d’origine des enfants, les pays d’accueil, y compris les négociations ou renégociations d’accords bilatéraux ou d’instruments multilatéraux en la matière ;
– L’élaboration d’une stratégie de l’adoption internationale en coopération avec plusieurs ambassades et en partenariat étroit avec les Organismes autorisés pour l’adoption, l’Agence française de l’adoption et les associations de parents adoptifs ;
– La mise en œuvre d’une politique de coopération en faveur de l’enfance privée de famille ;
– La mise à jour et l’animation de la rubrique adoption internationale du site du ministère des Affaires étrangères et européennes ;
– L’habilitation et le contrôle de l’AFA et des organismes autorisés pour l’adoption (OAA) ;
– L’autorisation de délivrance des visas adoptions par les services consulaires.

13 juillet 2011: La nomination de Thierry Frayssé, actuellement ambassadeur au Nicaragua, au poste d’ambassadeur pour l’adoption internationale a été validé en conseil des ministres.

M. Frayssé succède à Jean-Paul Monchau à la tête du Service de l’adoption internationale (SAI), Autorité centrale de la France.

En 2013, le Service de l’adoption internationale est renommé : la Mission de l’adoption internationale.