Statuts 2013

Racines de bambou, racines de ginseng

La racine en Corée, c´est d´abord celle du bambou qui s´adapte au sol, qui sait contourner les obstacles pour continuer son chemin et qui est capable de parcourir un long trajet pour puiser les forces nécessaires à la croissance de la plante.

Mais c´est aussi celle qu´on mange, la racine de ginseng qui apporte force et santé aux hommes fatigués et aux femmes enceintes ! On en consomme sous forme de boisson non alcoolisée ou sous forme de thé.

***

Les membres fondateurs sont un groupe de jeunes ayant tous en commun un intérêt pour la Corée et pour l’adoption. Au moment de leur création, tous sont déjà allés ou retournés au moins une fois en Corée. Ces fondateurs sont : Yolaine Cellier (en photo ci-contre), Marie Franville, Guillaume Goulin et Karine Grijol.

Les statuts de l’association ont été déposés à la Préfecture de Paris le 6 février 1995. La déclaration légale de création est parue au Journal Officiel de la République Française du 8 mars 1995 (acte n°1920).

« Racines coréennes, association française des adoptés d’origine coréenne »

 

…Deux objectifs donc: la Corée et l´adoption. Mais attention ! Il ne s´agit ni de passer notre temps à évoquer nos malheurs (à supposer qu´on en ait), ni de discréditer un pays au profit de l´autre… Mais seulement de se retrouver autour de deux pays communs, la France et la Corée, et éventuellement de recueillir les témoignages de tous ceux dont l´expérience et les erreurs sont souvent précieuses…

Nous pensons en effet qu´il est possible et légitime de s´intéresser à ses racines, sans pour autant renier son pays et moins encore sa famille d´adoption… Au contraire, une meilleure connaissance de la réalité coréenne et l´abolition de tous ses préjugés, positifs ou négatifs, peuvent parfois aider à se sentir mieux dans sa vie française.

Texte complet des statuts de l’association : statuts scannés originaux_approuvés 2013_v4