Ounie Lecomte

Ounie Lecomte a 9 ans lorsqu’elle quitte la Corée pour la France, où elle est adoptée par une famille protestante. Elle grandit à Saint-Germain-en-Laye, puis à Saint-Raphaël et, son bac en poche, décide d’aller vivre à Paris. En 1989, elle intègre le Studio Berçot pour y suivre des cours de stylisme tout en participant à des courts métrages amateurs qui nourrissent son attrait pour le cinéma.

En 1991, elle interprète le rôle d’Agathe, une chinoise, dans Paris s’éveille d’Olivier Assayas, avant de partir en Corée tourner Seoul Metropolis sous la direction de Seo Myung-Soo. Le film restera à l’état de projet, mais il lui permet de renouer avec son pays d’origine. De retour à Paris, elle travaille comme assistante costumière sur Une nouvelle vie d’Assayas, devient costumière sur Grande petite de Sophie Fillières, voyage un temps, jette des bribes de scripts sur le papier. Ses envies de cinéma se précisent. En 2004, elle écrit et réalise Quand le Nord est d’accord, un court-métrage sur le thème de l’avortement. La mise en scène lui apparaît alors comme une évidence. Deux ans plus tard, Ounie Lecomte entre à l’Atelier Scénario de la Fémis où elle débute l’écriture de Une vie toute neuve, son premier long-métrage.

Séoul, 1975. Jinhee a 9 ans. Son père la place dans un orphelinat tenu par des soeurs catholiques. Commence alors l’épreuve de la séparation et la longue attente d’une nouvelle famille. Au fil des saisons, les départs des enfants adoptées laissent entrevoir une part du rêve, mais brisent aussi les amitiés à peine nées. Jinhee résiste, car elle sait que la promesse d’une vie toute neuve la séparera à jamais de ceux qu’elle aime.